La majeure partie de la planète est en confinement. La France n’y échappe pas, pas de petit village de la Gaule qui résiste à l’envahisseur. Cette fois ci, nous devons tous rester chez nous pour aider à combattre ce virus, fléau planétaire. Mais la résistance à l’ennui, au temps qui passe trop doucement prend forme et l’équipage du Cargo! vous propose les Sessions Confinées. Nous continuons les sessions du Cargo! mais cette fois ce sont les artistes qui s’enregistrent chez eux avec les moyens du bord et nous partageons ces moments avec vous au quotidien on l’espère.

Confinée à Fresnes, en région parisienne, Emma Sand nous propose une série de reprises. Nous l’avions croisé il y a quelques mois à peine en Session pour le Cargo. Aujourd’hui c’est voix guitares, version à l’os, dépouillée. Peu éloignée l’originale quand il s’agit de After The Gold Rush de Neil Young, même si on passe du piano à la guitare, cela devient une véritable adaptation quand il s’agit du Dirt d’Iggy Pop & des Stooges ou du To Bring You My Love de PJ Harvey. Emma Sand capte l’intensité du génial morceau de PJ Harvey pour nous le redonner dans une interprétation aussi personnelle qu’impressionnante et transforme le Dirt de Iggy dans une superbe balade folk. Balade folk qui nous amène tout naturellement au Morning Glory de Tim Buckley, chanson tirée du second album de Buckley sorti en 1967. A travers ses quatre vidéos, Emma nous promène à travers les époques et les styles et nous montre qu’une bonne chanson, une grande chanson peut toujours se jouer de la manière la plus simple, la plus dépouillé qui soit et nous toucher, nous bouleverser.

Nous demandons aux artistes qui participent aux Sessions Confinées de nous conseiller un livre, un film et un disque pour cette étrange période que nous vivons. Voici les conseils d’Emma Sand :

Bouquin : ‘Just kids’ Patti Smith
Film : ‘une femme sous influence’ John Cassavetes
Album : ‘Didn’t it rain’ Songs : Ohia

Vous pouvez découvrir l’univers d’Emma Sand ici : https://www.facebook.com/emma.sand.31

Un grand merci à Emma

www.lecargo.org